Cours de l’or : à quand l’épuisement de la tendance haussière ?

 In Non classé

La tendance haussière responsable de la flambée du prix de l’or ne semble pas prête de s’arrêter. Au delà de ça et malgré le franchissement du seuil de 1 500 dollars l’once, plusieurs banques dont Citibank et Bank of America anticipent déjà le franchissement du seuil de 2 000 dollars.

 

Or, ces projections tablent sur un tel cas de figure d’ici deux ans ce qui en dit long sur la durée de vie potentielle de la tendance haussière. Pour rappel, on dit qu’une période de hausse dure environ six ans pour seulement quatre ans en ce qui concerne les périodes de baisse.

 

D’autant que les craintes issues des incertitudes géopolitiques sont loin d’être apaisées et qu’une baisse des taux additionnelle par la Fed est envisageable. Si la tendance haussière venait à perdurer, le prix de l’once d’or pourrait bel et bien dépasser les 2 000 dollars

 

Quelle a été l’évolution du prix de l’or depuis un an ?

 

Certes, la flambée des cours de l’or remonte à seulement quelques mois, pour autant cela ne veut pas dire que la tendance haussière a démarré en même temps. Ainsi, de septembre 2018 à septembre 2019 le prix du lingot d’or 1 kilo a augmenté de 31% passant de 33 123,5 euros à 44 250 euros.

 

En ce qui concerne le 20 Francs Napoléon, plus communément appelé Louis d’or, son prix a augmenté de 33,1%, passant ainsi de 196,7 euros à 261,19 euros. Ces deux produits de référence parmi les plus demandés ont vu leur prix augmenter de près d’un tiers !

 

En ce qui concerne les marchés mondiaux, le cours international de l’or a enregistré une hausse de 25,54% du moins au Comex, le marché de New-York.

 

Quels facteurs nourrissent la tendance haussière ?

 

Du point de vue des particuliers, le facteur principal alimentant la demande en or physique reste la baisse des rendements des produits d’épargne traditionnels. Du Livret A à l’assurance-vie, les rendements diminuent inexorablement et la loi Sapin II ou plus précisément son article 49 autorise le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) à bloquer temporairement les mouvements de retraits survenant en cas de hausse soudaine des taux d’intérêt.

 

Du point de vue des investisseurs institutionnels et particuliers, la baisse des taux d’intérêt et leur maintien à un niveau proche de zéro génère un effet vertueux sur les cours de l’or donc sur le prix de l’or.

 

Enfin, les tensions d’ordre géopolitique telles que la perspective d’un hard Brexit, la Guerre commerciale entre Chine et Etats-Unis et le ralentissement de la croissance mondiale attisent encore un plus les craintes des investisseurs. Ces derniers se réfugient donc dans la valeur refuge qu’est le métal jaune.

 

Si vous aussi souhaitez investir, prenez contact avec l’équipe Godot & Fils de la rue de la Pompe. Ils vous apporteront conseils personnalisés et accompagnement sur mesure pour votre investissement dans les pièces d’investissement, onces modernes ou encore lingots et lingotins.

Recent Posts

Start typing and press Enter to search