De belles perspectives pour les métaux précieux sur les deux prochaines années !

 In Non classé

Malgré une flambée remarquée depuis bientôt six mois, la tendance haussière des métaux précieux a débuté il y a près d’un an. Ayant oscillé dans une fourchette comprise entre 1 200 et 1 350 dollars l’once pendant trois ans, les cours de l’or ont fini par franchir le seuil des 1 400 dollars. Le point culminant a été atteint fin aout, début septembre et depuis les cours semblent se maintenir.

 

Il faut admettre que le contexte est plus que favorable à un maintien voire une progression du prix des métaux précieux. Ainsi de la Guerre commerciale aux sorties remarquées du président américain à l’encontre du président de la Fed en passant par le Brexit, les facteurs de soutien des cours des métaux précieux ne manquent pas.

 

Sans oublier l’abaissement des taux d’intérêt réels désormais en négatif depuis le 23 août dernier. La baisse des taux est un facteur de soutien particulièrement suivi puisque les autres actifs rapportent encore moins que l’or durant ces périodes.

 

Une légère correction pour les cours de l’or

 

Certes l’once d’or a perdu environ 5% depuis son sommet annuel du 4 septembre – soit 1 557 dollars – mais le contexte de ralentissement de l’économie mondiale ne saurait faire durer cette tendance plus longtemps.

 

Le contexte de Guerre commerciale figure ainsi parmi les facteurs les plus porteurs pour une poursuite de la progression des cours des métaux précieux. La Fed n’aura bientôt d’autres choix que de baisser une fois de plus ses taux, ce qui engendrera un effet vertueux sur les cours, comme expliqué ci-avant.

 

En parallèle de ces baisses des taux, rappelons que les Banques centrales procèdent à des achats massifs d’or physique, soit 650 tonnes pour la seule année 2018, ce qui stimule la demande. Gageons que le volume d’achats de l’année 2019 dépassera celui de 2018.

 

L’argent n’est pas en reste

 

Les cours de l’argent sont réputés pour être corrélés à ceux de l’or, or le métal gris attire moins les investisseurs que son homologue doré. Pourtant, malgré le fait qu’il soit surproduit par rapport à l’or, ses performances ont dépassé celles des cours de l’or en septembre. Signe que les investisseurs redécouvrent le potentiel de l’argent, particulièrement dans le contexte actuel d’encombrement du marché de l’or.

 

Autant de signes enthousiasmants pour les années à venir, l’indicateur le plus parlant demeure l’orientation des taux d’intérêt, à suivre avec intérêt..

 

Si vous réfléchissez à investir dans l’or physique ou l’argent métal, n’hésitez pas à demander conseil auprès de l’agence Godot & Fils du 55 rue de la Pompe.

Recent Posts

Start typing and press Enter to search