La demande d’or au premier trimestre 2019

 In Non classé

Au cours de ce premier trimestre, la demande mondiale d’or a globalement progressé de 7% par rapport à l’année précédente.

Fidèles à l’esprit de dédollarisation, les banques centrales ont poursuivi leurs achats de métal jaune depuis le début de l’année et durant tout le premier trimestre de cette année ! Il faut rappeler que le désir d’indépendance par rapport au billet vert exprimé par un bon nombre de pays, a débuté il y a déjà quelques années. Ce rythme s’est néanmoins accéléré depuis 2 ans en particulier du côté de la Russie, de l’Iran et de la Turquie. A ce titre, il est important de souligner que les réserves d’or de la banque centrale mondiale ont progressé de 145,5 tonnes.

La demande de bijoux en or a légèrement augmenté par rapport à la même période de l’année dernière, elle compte actuellement 530.3 tonnes. En revanche, la demande de bijoux en or en Inde a particulièrement explosé au mois de mars, d’une part parce que les prix du métal précieux ont fortement baissé et d’autre part parce que la saison des mariages a comme à l’accoutumé entrainé une frénésie d’achat de bijoux en or.

La demande d’or investissement n’a pas vraiment brillé ce trimestre, en effet elle a réalisé un recul de 1% à 257,8 tonnes en raison d’une baisse de la demande de lingots et de lingotins. En revanche, les pièces en or ont enregistré une augmentation de la demande de 12% s’établissant à 56,1 tonnes.

La demande pour le métal jaune pour la technologie n’a pas eu un franc succès, car loin de briller, les chiffres de la croissance économiques ont dans une certaine mesure ralenti les élans d’investissement. Nous n’avions pas connu depuis deux ans, une demande aussi faible dans ce secteur avec 79,3 tonnes…

Seuls les ETF ont réalisé une croissance significative au cours de ce trimestre. Celle-ci a progressé de 49% par rapport à 2018 avec une demande qui s’est élevée à 40,3 tonnes.

 

Recent Posts

Start typing and press Enter to search