L’Or à l’heure du bilan…

 In Non classé

L’année 2019 a permis à l’or de réaliser un bel exploit !  Il s’agit de la quatrième meilleure année du 21è siècle après 2005, 2009 et 2010. Le métal jaune a en effet gagné 18,83% en dollars et 21,25% en euros au cours de l’année qui vient de s’achever.

Différents facteurs ont contribué à soutenir directement et indirectement, l’envolée du métal précieux.

 

Depuis la crise de 2008, le secteur industriel connaît un repli de plus en plus conséquent et l’industrie automobile se trouve aux premières loges. Celle-ci qui habituellement, représente 5,7% au PIB mondial a fait une chute vertigineuse à 1,7% cette année, d’après les chiffres communiqués par le FMI.

 

L’agonie manifeste du plus important secteur du capital mondial, a quasiment obligé la Réserve fédérale des Etats-Unis à baisser ses taux directeurs par 3 fois, de 0,75 points au total, ramenant les taux d’intérêts réels à des niveaux proches de 0, voire négatifs dans certains cas.

 

Le Brexit et son processus, ayant monopolisé toute la classe économique une majeure partie de l’année écoulée, a participé grandement a l’envolée du métal précieux, avant de trouver une issue viable entre Boris Jonhson et l’Europe…

 

Enfin, l’année 2019 a été une année record pour les achats des Banques centrales en termes d’achats nets de lingots d’or, un chiffre dépassant les 650 tonnes ! Notons que ce sont les russes qui ont été les plus friands d’or cette année avec 148,5 tonnes relevées en octobre dernier, les polonnais ont occupé la seconde position avec 100 tonnes, suivis par les chinois (95,8 tonnes) puis par les turques (76,8 tonnes).

Une fois encore, le souci de diversification de réserves et la volonté appuyée de s’émanciper du dollar américain ne font que se confirmer…Rendez-vous en 2020 !

 

 

Recent Posts

Start typing and press Enter to search

Corona virus et cours de l'or