Plutôt or ou argent pour protéger son épargne ?

 In Non classé

Plantons le décor : la crise institutionnelle annoncée est enfin arrivée, le système bancaire s’est effondré et a entraîné nombre d’institutions dans sa chute. Les plus prévoyants ont eu le temps de protéger tout ou partie de leur épargne en l’investissant dans les métaux précieux, or ou argent. Lesquels s’en sortiront le mieux ?

La réponse est simple quoique probablement prévisible : il s’agit d’un mélange des deux, comme les investisseurs les plus avisés le savent « on ne met pas tous ses œufs dans le même panier » cette maxime s’adapte particulièrement dans le cas de l’investissement et du placement.

On ne s’attardera pas sur le pourquoi du comment de la survenance de cette crise, le fait est qu’elle s’est finalement déclarée et a signé l’arrêt de mort de la finance de marché. Privés de devises, la confiance nécessaire au fonctionnement de la monnaie fiduciaire s’en ira en même temps que les institutions qui l’émettent. En ce qui concerne la monnaie scripturale elle aura purement et simplement disparu en même temps que toutes les données liées aux institutions bancaires et financières.

Il faudra donc peu de temps pour que la société ait de nouveau recours au troc, si elle ne sombre pas dans la violence et dans un chaos total ou chacun prend ce qu’il veut en faisant usage de violence pour parvenir à ses fins. C’est là que les métaux précieux interviennent, étant considérés par tous comme une réserve de valeur, et ce depuis la nuit des temps.

Peut-être cela a-t-il trait à leur inaltérabilité, le fait est qu’ils sont acceptés comme tels où que l’on se trouve sur le globe. Ainsi, en tant que réserve de valeur, l’or et l’argent représentent en eux-mêmes de la richesse et seront par conséquent indispensables pour acquérir des biens de première nécessité.

Il s’agit toutefois d’opérer une distinction : l’or physique permet de mettre son patrimoine à l’abri dans un petit volume (du fait de la valeur supérieure de l’or face à l’argent). Or, cet avantage se montre particulièrement intéressant dans le cas ici présent, principalement car il peut être déplacé et relocalisé ailleurs facilement. Pourtant, là réside aussi le principal inconvénient de l’or physique en tant que réserve de valeur : il est difficilement divisible et représente une grande valeur.

Or, cette valeur élevée est utile dans le cas où l’on tient à faire l’acquisition de biens caractérisés par une valeur élevé, mais dans le cas d’un sac de riz ou de vêtements chauds, la valeur d’une seule pièce d’or sera démesurée. D’où l’intérêt de son homologue gris, plus divisible car contenant une valeur nettement inférieure. C’est notamment pourquoi l’argent a toujours été préféré à l’or en tant que monnaie d’ailleurs la pratique ne veut-elle pas qu’on parle d’ « argent » quand on fait référence au capital financier, billets, pièces et solde de compte ?

Vous l’aurez compris : l’or et l’argent sont complémentaires et à ce titre, il est bon d’en avoir à disposition

Recent Posts

Start typing and press Enter to search