Plutôt or physique ou bitcoin ?

 In Non classé

Nous abordions le sujet dans un précédent article : l’engouement massif des investisseurs même débutants pour les crypto-devises et plus particulièrement pour le bitcoin peut sembler inquiétant à première vue.

Pourtant, même si celui-ci semble occulter les métaux précieux et occuper le devant de la scène, plusieurs voix concordantes ne le perçoivent pas comme susceptible de faire de l’ombre aux métaux précieux. Le risque principal aurait été de le voir se substituer à l’or physique dans la diversification d’un investissement. Le pire aurait évidemment été qu’il occupe le statut si particulier de valeur refuge jusqu’alors occupé par les métaux précieux et si cher aux détenteurs de métaux précieux.

D’une part, rappelons que la forte volatilité du bitcoin ne compense en rien sa faible valeur de marché, équivalente à 275 milliards de dollars contre 8 300 milliards pour l’or physique. Bloomberg a récemment publié une étude des analystes de Goldman Sachs qui démontent eux-mêmes l’éventualité de voir le bitcoin devenir un actif de diversification. En cause la volatilité caractéristique des crypto-monnaies qui effraient tout investisseur à la recherche de couverture.

Par ailleurs, un autre point problématique réside dans la réglementation qui finira inévitablement par s’appliquer au bitcoin. Ainsi, l’or physique est déjà couvert par toutes sortes de réglementations et ce quel que soit l’engagement concerné (ETF, contrats à terme, etc). Ces réglementations ont principalement pour objectif la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Ainsi, on peut se demander qui seront les premiers Etats à agir dans le sens d’une réglementation du bitcoin sachant que cela mettra des bâtons dans les roues des investisseurs professionnels. Le Vietnam a récemment argué en faveur de la réglementation, il pourrait donner l’exemple à de nombreux pays d’Asie dont le Japon ou le bitcoin est admis pour les transactions courantes.

Enfin, la différence principale entre bitcoin et or physique repose dans l’approche qu’en ont les investisseurs. Les crypto-devises sont acquises dans un but spéculatif tandis que nombre de détenteurs d’or physique en détiennent dans le but de mettre leur patrimoine à l’abri.

L’or physique a donc de beaux jours devant lui et le bitcoin ne le détrônera pas, du moins pour les arguments abordés dans cet article.

Si vous souhaitez vous faire conseiller en matière d’investissement dans l’or physique, rendez-vous dans l’agence Godot & Fils de la rue de la Pompe. Les conseillers Godot & Fils bénéficient de l’expertise de la maison mère et sauront répondre à vos questions.

La maison familiale Godot & Fils a été fondée en 1933 et à ce titre, bénéficie d’une expérience acquise sur des décennies.

Le comptoir Godot & Fils de la rue de la Pompe vous accueille en continu du lundi au vendredi, de 09 h 30 à 18 h 30.

Recent Posts

Start typing and press Enter to search