Une nouvelle page pour l’or !

 In Non classé

 

La fin de l’année 2018 a été marquée par une convoitise exceptionnelle pour l’or. Aux pays émergents férus de métal jaune depuis presque toujours, sont venus se greffer la Pologne, la Hongrie, la Turquie, le Kazakhstan et l’Irak ! La demande d’or a inscrit un niveau record depuis la fin des accords de Bretton Woods. Les achats d’or des banques centrales se sont élevés à 651,1 tonnes, enregistrant une hausse de 74% par rapport à 2017. Certes, cet engouement pour le métal précieux est plus ou moins justifié dans la mesure où pour certains pays cela fait partie du processus de dédollarisation alors que pour d’autres, il s’agit tout naturellement de se rassurer par rapport au cataclysme économique ambiant. Or, ces contextes ne sont pas occasionnels, les raisons du vif intérêt pour l’or se trouvent peut-être ailleurs…

Avec toute cette ferveur, nous retiendrons une date, celle du 29 mars 2019, où les accords de Bâle III avec de nouvelles normes financières imposées par la BRI (Banque des Règlements Internationaux) entrent en vigueur … L’or sera dorénavant traité comme n’importe quelle devise solide, au même titre que le cash et les obligations d’Etat. Certaines autorités osent même évoquer le terme « remonétisation de l’or » et pour cause, l’or physique qui jusqu’ici était classé comme un actif de niveau 3 avec un risque évalué à 50% (Tier3 ») est passé au niveau 1, considéré comme étant un actif solide et stable (Tier 1).

 

L’or n’est donc plus une menace pour les autorités bancaires mais un actif sûr, sa valeur intrinsèque rassure les régulateurs. Le métal jaune devient brutalement le tampon idéal en cas de krach du système bancaire…Les banques ont donc vu juste et dans les mois et années à venir elles chercheront davantage à accroitre leurs fonds propres en or physique.

Cependant, malgré cette nouvelle page qui veut visiblement rendre justice à l’or, certains « experts » prédisent une stabilité des cours. Et d’autres, moins « experts », bien plus sages, non moins savants, voient une explosion certaine des prix…L’or devra donc arbitrer entre une hostilité apparente et un enthousiasme raisonnable qui ne fait que respecter les règles de base de fonctionnement du marché… Les paris sont donc lancés !

Recent Posts

Start typing and press Enter to search